Nuage d'histoires !







Commentaires pour Petites peluches oubliées
De: sosso005 (Signée)Date: 16/08/2017 12:23 – sur le: Chapitre 1

Bonjour Arakïell

puis-je t'envoyer un mail contenant mon poème ?( banal, mais bon... )

Si tu refuse je ne serais en aucun cas vexée de ta démarche.

Très belle journée à toi.

En éspérant une réponde de ta part.

sosso005

 



Réponse de l'auteur:

Bonjour Sosso005,

Avec grand plaisir !

Je serai ravie de pouvoir être d'un quelconque conseil pour tes travaux d'écriture.

Il n'existe aucun écrit banal pour celui ou celle qui se donne  la peine de lire ce qui est soumit à son appréciation. Tout travail mérite la même attention.

J'attends donc de pouvoir lire cette première tentative poétique.

Très belle journée à toi également.

Arakïell

De: sosso005 (Signée)Date: 15/08/2017 22:43 – sur le: Chapitre 1

hum... Je vais réfléchir à me mette à la poésie. Tu as raison, je suis une fille sensible. 

Comment fais tu pour lire en moi?

Merci de m'avoir expliqué, je comprend mieux, à présent. 

Je ne sais pas pourquoi, mais tu me donne envie d'écrire encore plus.

Je pense que mon 1er poème ser " Toi et Moi", un poème tout simple, mais qui raconte une histoire d'amitié.

Je te laisse dans tes rêves. 

Bonne nuit!

Sosso05



Réponse de l'auteur:

Que voici une réponse qui m'enchante...

Bien le bonsoir à toi, sosso005.

La sensibilité est le moteur de toute écriture. Sans elle, point d'intensité ni de grandeur au bout de notre plume et il en faut pour retranscrire toutes ces émotions enfouies au plus profond de notre être. Même si l'on peine parfois à les extérioriser, à les mettre en mots, cela s'apprend avec le courage, le temps, et l'abnégation. Tout s'apprend, même en poésie, mais la sensibilité...elle...ne s'acquiert pas, elle est en nous, ou pas. C'est ainsi.

Si je te donne l'envie d'écrire alors c'est une belle chose pour moi, et ma récompense sera de lire ton premier poème. N'hésite pas à te lancer. Ce sera le premier, il te faudra en écrire pleins avant de trouver ton rythme de croisière mais si d'autres l'ont fait...pourquoi pas toi ?

Je te souhaite plein de courage et n'oublie pas de nourrir ton imaginaire avec de la musique, de la lecture et tes rêves aussi car c'est tout ça qui te permettra de parfaire ton écriture.

Oui, mes rêves m'attendent, en effet, alors je ne vais point les faire languir...

A bientôt, et belle continuation dans ton écriture :)

Belle nuit !

 

Arakïell

De: sosso005 (Signée)Date: 14/08/2017 14:47 – sur le: Chapitre 1

J'aime beaucoup ce poème, mêmé si encore une fois je n'ai pas tout compris. J'ai encore ma peluche bien aimée, et je crois que je la garderais encore bien longtemps. Et toi Arakiell? 

Je trouve ton poème très profond.

Bonne continuation

Sosso005



Réponse de l'auteur:

Bonjour Sosso005,

Merci d'avoir apprécié ce poème dédié à l'enfance et à ses plus dignes représentants...les peluches !

Alors en fait, le poème est divisé en deux parties. dans la première, j'écris pour toutes les peluches, qu'elles qu'elles soient.

La seconde partie s'adresse à mon petit ourson, bien fatigué et bien usé, que j'ai conservé en souvenir et qui représente, pour moi, le témoignage de ma petite enfance :)

Il est important de conserver, à chaque moment de notre existence, un petit quelque chose (peluche, coquillage, bijoux, lettre...) qui va fixer dans le temps, un souvenir et faire en sorte qu'il perdure des années et des années...

Plus tard, lorsque l'envie nous prendra de nous pencher vers notre passé, alors ces petits bouts de rien du tout, nous rappellerons combien ce moment était unique et c'est ce qui donnera de la valeur à l'objet en question. Donc, conserve ta peluche bien aimé. Continue de lui vouer une affection certaine et ne crains pas le ridicule car nous autres, êtres humains, nous ne devons pas nous endurcir plus que necessaire. Devenir adulte ne signifie pas ne plus croire en ses rêves...si tel était le cas, notre existence s'en trouverait, quelque part atteinte et probablement un peu gâchée.

L'on a même retrouvé, dans certaines tombes anciennes, des jouets qui appartenaient aux défunts, alors, nous pouvons bien trouver, sur le coin d'une étagère, une petite place pour notre petite peluche toute mignonette, un peu désuette, la fourrure légèrement usée, mais avec, dans son regard en boutons de bottines, le reflet de notre propre amour.

Je posterai très bientôt, un texte sur les jouets, justement...

J'espère qu'il te plaira. Je ne t'ai pas oublié, rassures-toi, et j'irai très bientôt lire la suite de ton récit. j'ai eu, ces derniers temps, pas mal de soucis informatiques qui ont freiné mon écriture...mais je m'y remets à mon rythme.

Belle fin de journée à toi et belle continuation dans tes projets d'écriture. Et pourquoi pas un poème ? Ce serait une excellente idée de te lancer dans la poésie. Une écriture en prose est bien moins compliquée qu'une poésie en alexandrin, et comme je te devine sensible, ce serait une belle idée et comme toutes les belles idées, il faut qu'elle se fasse une petite place dans  ton esprit pour y grandir à sa guise :)

A bientôt...

Arakïell

De: suratlentique (Signée)Date: 07/06/2017 19:21 – sur le: Chapitre 1

ah! mais ne prends pas compte de la dernière phrase... c'était une parole en l'air, en fait, donc, heuuuu...

voilà, quoi. Par contre, et ceci à titre de l'histoire en cours décriture, envoie moi ton numéro par mail, cra en fait, bah j'écrivais sur les ordis du lycée, donc maintenant, jpeux plus écrire, en fait, pasque l'année elle est finie, quoi...

Vouala.

De: suratlentique (Signée)Date: 01/06/2017 12:26 – sur le: Chapitre 1

OUI, TU ES FRIPONNE! c'est là une vérité existentielle, qui ne pourras être réfutée. bien, ceci étant clos, je te laisse t'occuper des messieurs en manque d'amour. ça dérange si je regarde ? ;)



Réponse de l'auteur:

Peut-être bien...

Oh mais j'aime m'occuper de mes petits messieurs tout gentils, tout transis et parfois bien contris de se savoir si mal compris...

Je leur chante des chansons, je leur lis des poèmes et leur dispense tous pleins de bons conseils pour mieux apprivoiser leurs mégères ! Ouh, je suis coquinette quand même; mais au final, ils sont si contents de moi que je ne me sens pas le droit de les décevoir...n'est-ce pas ?

Mais oui tu peux regarder puisque d'aucun méfaits je ne me rendrai coupable...enfin, pas tout de suite du moins...ouh...je m'emflamme...:-D !!

De: suratlentique (Signée)Date: 22/05/2017 9:59 – sur le: Chapitre 1

ah bon tien ? chaperon est zoophile ? tu m'en bouche un coin! vive les peluches! c'est notre enfance



Réponse de l'auteur:

Chap.Rose :    Que nenni ! Je ne suis point zoophile, j'aime les peluches dociles avec une belle voix grave, et des avantages dont je saurais, selon une certaine éventualité, profiter à bon escient ! Na !! je suis si gentille. une vraie petite poupée toute mignonnette. Les messieurs me le disent tout le temps ! Voilà, voilà. Maintenant que j'ai rectifié cette petite affirmation, je retourne au Bois Joli, tenir compagnie à mes messieurs transis et tout raidis. Suis-je friponne tout de même...

De: suratlentique (Signée)Date: 15/05/2017 10:02 – sur le: Chapitre 1

PELUCHEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES!!!!!! bon, ils sont remplacés, les chers nounours et autres teddy bear, par les chats! les peluches vivantes et autonomes des jeunes adultes (ou des vieux enfants).



Réponse de l'auteur:

Vouuuiiiiii!!!! Ils sont remplacés par de vrais animaux et du coup faute de pouvoir empailler ledit animal...eh bien nous n'avons pllus de souvenirs...c'est bête hein ?

A moins de vouloir expressément empailler le cabot ou le châton tout mignon...et là c'est un peu glauque. On peut aussi lui tirer le portrait avec un appareil photo et comme ça le souvenir sera vivace...mais le mieux n'est-il pas de garder dans le grenier au milieu des papiers compromettant, des bas de laines bien garnis que l'on souhaitent soustraire de l'appétit du monstre nommé impôt qui n'a aucun remord à venir vous les vider un sourire sardonique sur ses lèvres gerçées...bien caché sous les dessous coquins qu'il ne faut surtout pas montrer à la famille sous peine de passer pour un ou une détraquée (tout le monde à égalité sur ce coup là. Vive la parité ! :-D ), redécouvrir Nono le petit nourson tout mignon tout choupinou comme dirait Chaperon Rose (qui adore les gros nounours mais bien vivants ceux-là :-D), et se dire que ces témoins d'un lointain passé nous rappelle combien l'enfance ne dure qu'un temps  !!!

Voilà; je ne sais pas ou je me suis perdue là...mais il me faut vite une boussole ! C'est urgent ! :-D ! Vive la nostalgie ! Vive les peluches ! Vive moi ! Allez, ça mange pas d'pain ! :)

Vous devez se connecter (s"inscrire) pour laisser un commentaire.