Nuage d'histoires !







De: Arakiell (Signée)Date: 29/03/2017 23:25 – sur le: La théorie de la quête identitaire assidue

Oh mais quelle intéressante interrogation ?

Ce texte, magnifiquement écrit, amène une réflexion, laquelle, petit à petit, prend son essor au fur et à mesure de sa lecture.

Que nous dit-il ce texte ? Que l'on devrait vivre pour soi-même, conserver son autonomie, sa liberté, sa pensée, ses propres décisions...bref ne rien associer avec autrui afin d'avoir une chance de ne pas passer à côté de sa propre existence comme de sa personnalité ?

Ce serait la seule façon de se connaitre parce que la dévotion pour les autres, le partage, la soumission, c'est un peu ne plus s'appartenir, renoncer au soi qui hurle qu'on le prenne en considération...

Je ne sais pas si ce que j'écris est juste, faux, déséquilibré...mais il me semble que si l'on "donne" trop aux personnes que l'on aime, l'on se perd soi-même...non ? Comment trouver, en ce cas, la justesse, l'équiilibre, la plénitude ? Par l'intermédiaire de l'autre ? Tout seul ? Au détriment de qui, de quoi ?

Et l'amour dans tout ça ? Et la fusion de deux êtres ? Si les deux ne forment qu'une moitié d'un tout, lorsque ce tout disparait que fait la moitié qui se retrouve seule ? Elle retrouve une autre moitié ? Et si  l'on décidait d'aimer deux fois plus ?

L'on pourrait se retrouver moins dépourvu lorsque la bise serait venue emmenant, avec elle, la perte de l'être cher, la rupture, l'abandon...alors il resterait deux moitiés à notre actif qui formerait un tout et nous nous sentirions, ainsi, plus emplis...

Ai-je tout juste ? Une moitié de justesse ? Ou rien du tout ?

Me serais-je perdu dans mes élucubrations ? J'ai un doute...

Félicitations à l'auteur pour cette intéressante introspection dans un monde de questions légitimes !

Belle continuation à toi !

Arakïell

De: suratlentique (Signée)Date: 16/03/2016 8:44 – sur le: La théorie de la quête identitaire assidue

c'est extremement drole. j'adore le regard amusé que tu porte sur notre environnement famillier. pourrait tu, à l'occasion, écrire un guide de survie en métropole ? franchement je pense que j'en ai besoin...

Vous devez se connecter (s"inscrire) pour laisser un commentaire.